Le hula hoop au banc d’essai!

Vous avez certainement déjà entendu dire que pour persévérer dans le sport, il vous faut en trouver un que vous aimerez. Et bien ne cherchez plus : la solution la plus ludique au monde, celle qui saura faire afficher un sourire des plus révélateur sur votre visage, se trouve juste ici : une classe de hula hoop offerte par Shaka, dans un parc près de chez vous!

Hourra pour le hula hoooooooooooop!

Avouez que la simple mention de cette activité a provoqué 2 réactions quasi simultanées dans votre cerveau : la 1ere se référant à un heureux souvenir impliquant nécessairement une cour d’école primaire, la 2e donnant assurément naissance à un soupçon de curiosité teinté d’envie. C’est bien le cas? Rassurez-vous, vous êtes toute à fait normale; en tout cas, si l’on en juge de par la réaction énergique du groupe rassemblé au Parc de la Mairie à Boucherville, par un extatique jeudi soir ensoleillé!

L’esprit qui régnait dans cet espace gazonné était tout à fait électrique. Le seul fait de choisir notre cerceau a fait grimper d’un cran le degré d’excitation, qui était déjà assez élevé. « Le hula hoop, ça fait ça à chaque fois. On a toujours vraiment hâte d’essayer! » explique Laura Fée Langlois, la jeune femme tellement souriante, derrière l’entreprise Shaka. Oui, c’est exactement ça, on ne saurait mieux en décrire les effets.

S’amuser ou s’entraîner?

On pourrait être tenté de se demander : « À part faire tourner le cerceau autour de notre taille, on fait quoi? » ou « Peut-on vraiment s’entraîner en faisant du hula hoop? » Hummmmm…

Ces questions sont légitimes, mais... Connaissez-vous les 2 techniques de base pour faire tourner le cerceau? Pourriez-vous nommer le mouvement à effectuer pour faire tourner le tube enrubanné autour de notre main? Sauriez-vous expliquer le mouvement du « cabaret »? Saviez-vous qu’il existe différents diamètres pour ces accessoires ronds et qu’ils ne sont pas utilisés pour les mêmes éléments? Voyez-vous, la variété des précédentes interrogations permet d’affirmer que l’ennui, n’a pas sa place ici.

En ce qui concerne les demandes physiques de l’activité, sachez que toutes les « expérimentatrices » se sont retrouvées avec le même constat :

on travaille l’équilibre et la coordination, mais en se donnant un tant soit peu, les fréquences cardiaques augmentent! Qui plus est, les abdominaux travaillent beaucoup plus qu’on pourrait le penser véritablement.

Utiliser le vieux cerceau de votre ado?

Mauvaise idée. Vous n’arriverez pas à exécuter beaucoup de mouvements : l’instrument sera trop petit et trop léger. De toute façon, la très

habile propriétaire (elle vous dévoilera le secret de son talent : pour la fluidité, il faut pratiquer, pratiquer et pratiquer!) vous prêtera tout le matériel nécessaire pour bien profiter du moment et vivre pleinement l’expérience Shaka. Elle saura vous fournir un accessoire de qualité pour vous exercer à la maison, si vous le souhaitez.

Finalement, tous les cerceaux échappés qui volent en l’air sans raison ne sont que des occasions supplémentaires pour déclencher des fous rires généralisés et ainsi permettre de libérer un peu du stress accumulé. Tout le monde peut faire du hula hoop, toute participante progresse relativement vite et… toutes stagnent inévitablement à un mouvement donné : raison de plus pour libérer le shaka (signe de la main, signifiant plaisir et laisser-aller)!

Valérie-Énergie!

Shaka en bref :

Offert à Montréal et Boucherville; d’autres villes à venir très bientôt

Achat de cerceau (environ 45$)

Mouvements différents chaque semaine

Possibilité de cours privés ou avec votre petit groupe

Ateliers via Skype si vous êtes en région

Animations lors de festivals, évènements corporatifs, fête d’enfants…

Dès l’âge de 7 ans

Nouveauté cet automne : cours parent-enfant, spécialement conçus « 100% plaisir »

Pour tous les détails, visitez le www.shakafit.ca

#Hulahoop #Shaka